Sélectionner une page

Communiqué de presse de Damien Cantin, Délégué Départemental du Rassemblement National de Saône-et-Loire. 

Depuis plusieurs mois, des émeutes d’une rare violence secouent de nombreuses villes du Bassin minier et plus particulièrement Montceau les Mines, provoquant des dégâts considérables tant sur des biens publics que privés.

Les forces de l’ordre y sont prises pour cible par des bandes de racailles que plus rien ne dissuade (ce policier trainé sur quelques mètres le bras coincé dans une fenêtre de voiture) et certainement pas la justice, dans un contexte de laxisme généralisé.


Devant cette situation qui dure depuis plusieurs mois, la majorité municipale s’est longtemps murée dans un silence qui reflète autant sa lâcheté que son impuissance.
La vérité est que dans certains quartiers dits sensibles, s’est développée depuis quelques années une loi, celle des cités. La République a perdu sa place dans ces territoires. Un commerce parallèle est désormais institutionnalisé et les autorités ferment les yeux par peur de l’embrasement.


Tout notre soutien va naturellement aux policiers, confrontés quotidiennement aux agissements de la racaille et au laxisme coupable des tribunaux qui remettent sans cesse dans le circuit des délinquants pourtant déjà largement connus de tous. Nous appelons à une réaction ferme des pouvoirs publics, sur la base des propositions de Marine Le Pen : réarmer moralement les forces de l’ordre ainsi qu’appliquer la tolérance zéro et en finir avec le laxisme judiciaire.


La sécurité n’est pas un privilège mais un droit fondamental qui doit être rétabli pour tous les Français. Dans ce contexte, le Rassemblement National renouvelle également son soutien aux personnes touchées par ces violences extrêmes.

 

Damien Cantin
Délégué Départemental de Saône-et-Loire
Conseiller Régional de Bourgogne Franche-Comté